PRÉSENCE MBSR

Pratiquer la compassion, ouvrir la voix du cœur

Programme de méditation sur huit semaines

du 12 mai au 30 juin 2020

Rappelez-vous… ce premier grain de raisin, cette première méditation assise… Et puis la conscience que notre esprit n’en fait qu’à sa « tête » ! L’attention est un objet volage, volubile, sans cesse en mouvement comme un petit singe qui n’a de cesse que de sauter de branche en branche… Et l’apprentissage a commencé par là : réaliser que ce phénomène est commun à tout être humain et qu’il est possible d’entraîner l’attention. Sur ce chemin des premiers pas de la pratique de la méditation de pleine conscience, nous avons tous rencontré à un moment ou à un autre des sentiments d’agacements, d’irritation, de découragement, d’impatience face à cet esprit vagabond… Et puis la voix de l’instructeur nous rappelait de ramener avec bienveillance l’attention sur les sensations de la respiration.

Bienveillance ! A ce moment-là de l’expérience, nous avons commencé à planter une graine de compassion. Et si une petite graine peut se transformer en un arbre magnifique, il est possible de faire grandir la compassion dans notre vie.

« Laisse ton cœur te guider. Il murmure tout doucement, alors, écoute attentivement »

Le programme « Pratiquer la compassion, ouvrir la voie du cœur » est inspiré du programme MBCL (Mindfulnesse Based Compassionate Living) créé par Erik van den Brink et Frits Koster.

C’est un programme de huit semaines destiné aux personnes ayant déjà fait l’expérience d’un cycle de pleine conscience comme le programme MBSR ou MBCT par exemple. Il s’adresse aussi à toute personne engagée dans une pratique de la méditation, dans une tradition ou pas.

Il s’appuie sur des travaux scientifiques de personnalités comme Paul Gilbert, Kristin Neff et Barbara Fredrickson.

Ces scientifiques sont des pionniers dans l’exploration des bénéfices de la pratique de la compassion pour la santé somatique et psychologique de l’être humain.

Si la conception du programme repose sur la recherche scientifiques et sur des bases théoriques, il s’enrichit aussi de la place de la compassion et de l’ouverture du cœur dans différentes traditions contemplatives et sagesse traditionnelles.

Ainsi, les recherches à ce jour, tendent à montrer que les personnes qui obtiennent des scores élevés d’auto-compassion on tendances à :

mieux s’adapter aux difficultés,

prendre plus d’initiatives personnelles et de responsabilités,

être moins inquiètes de faire des erreurs et de se sentir rejetées,

mieux se respecter, à avoir plus de compréhension et d’acceptation de leurs imperfections et de celles des autres,

prendre mieux soin d’elles-même par des comportements de vie plus sains (exercice physique, alimentation…),

laisser plus de place à leur intelligence émotionnelle,

être plus heureuses et plus optimistes,

avoir plus de relations épanouissantes.

Ce programme est-il pour vous ?

Il constitue en soi un approfondissement de la pratique de la pleine conscience. Il est en quelque sorte un prolongement du programme MBSR.

Le programme  « Pratiquer la compassion, ouvrir la voie du cœur » propose de :

  • découvrir des voies plus sages pour faire face aux inévitables difficultés rencontrées dans nos vies
  • retrouver l’équilibre dans le fait de prendre soin de nous et de prendre soin des autres
  • une approche de fond pour cultiver plus de bienveillance, de bonheur, d’équilibre et d’harmonie dans notre vie personnelle, professionnelle, dans nos relations et dans notre rapport au monde.

« Hier, j’étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd’hui je suis sage, alors je cherche à me transformer moi-même » Rumi